Qu’est-ce que la ChiropraXIE ?

 

ph-15

La chiropraxie est une profession de santé manuelle qui consiste à prévenir, détecter et traiter des pathologies fonctionnelles de l’appareil neuro-musculo-squelettique .
Cette science considère que toute anomalie mécanique de la colonne vertébrale influe et modifie l’équilibre global du corps humain .

Il s’agit d’une approche essentiellement manuelle. Les techniques chiropratiques agissent sur les systèmes articulaires, musculo-tendineux. Elles s’appliquent essentiellement sur le rachis mais aussi sur les membres inférieurs et supérieurs .

EN SAVOIR PLUS : www.chiropraxie.com

De l’analyse des problèmes au traitement

Dans un premier temps, le praticien recueille le plus d’informations possibles sur votre santé en général (anamnèse)…. Cette première étape permet d’évaluer au mieux la ou les origines de vos symptômes.

Cette première étape est essentielle car elle permet à votre praticien d’évaluer au mieux la ou les origines de vos symptômes.

Nous passons ensuite à l’examen physique. A partir de tests et de l’étude de vos examens (radiographies, scanner,..), nous pourront identifier au mieux vos problèmes, d’un point de vue du diagnostic et de leurs dynamiques.

L’approche chiropratique consiste à travailler sur les mécanismes qui génèrent les symptômes dans le but d’en éliminer la cause.
La troisième étape consiste à proposer un traitement chiropratique, s’il y a lieu .

EN SAVOIR PLUS : www.chiropraxie.com

Une réponse aux affections les plus répandues de l’appareil locomoteur

La chiropraxie est préconisée dans le traitement et la prévention de nombreux troubles fonctionnels ou pathologiques de l’appareil locomoteur qui se traduisent notamment par des contractures, des douleurs ou une limitation du mouvement. Les effets thérapeutiques de la chiropraxie sont validés scientifiquement pour les indications suivantes, et font l’objet de publications régulières dans la littérature indexée :

  • Cervicalgies mécaniques
  • Lombalgie mécanique (douleur dans le bas du dos)
  • Sciatique (face arrière de la cuisse) et cruralgies (face avant de la cuisse)
  • Lumbago (blocage aigu des vertèbres lombaires)
  • Torticolis musculaires ou vertébraux
  • Dorsalgies musculaires et mécaniques (douleurs entre les omoplates)
  • Dysfonctionnement du bassin (syndrome douloureux des sacro-iliaques)
  • Névralgies Intercostales
  • Névralgies cervico-brachiales (douleur cervicale irradiant dans un bras)
  • Douleurs en relation avec des troubles de statique rachidienne ou scoliose
  • Douleurs projetées (douleurs pseudo viscérales par irradiations de douleurs rachidiennes)
  • Certaines douleurs du coccyx
  • Céphalées (maux de tête) d’origine cervicale
  • Douleurs projetées de la face d’origine cervicale
  • Vertiges (en particulier dans les suites de coup du lapin)
  • Syndrome douloureux de l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoire)
  • Elle soulage également les affections des articulations :
  • Épaule ou omoplate douloureuse
  • Épicondylite du joueur de tennis (tennis elbow)
  • Épitrochléite du golfeur (golfer’s elbow)
  • Tendinites
  • Genoux douloureux
  • Muscles endoloris
  • Syndrome du canal carpien (poignet)
  • Douleurs au talon ou de la cheville

Pour l’ensemble de ces indications, la chiropraxie peut constituer une alternative thérapeutique aux traitements conventionnels. L’amélioration de troubles fonctionnels viscéraux après prise en charge chiropratique est rapportée de manière empirique par de nombreux cliniciens et patients (par exemple une modification du transit intestinal, une sensation d’amélioration respiratoire, une modification du cycle menstruel, une amélioration des coliques infantiles. Néanmoins ces améliorations ne sont pas systématiques et ne reflètent pas l’état actuel des connaissances scientifiques.

EN SAVOIR PLUS : www.chiropraxie.com